Archives par étiquette : réseau Muséfrem

Programme des 11es rencontres du Réseau Muséfrem

Clermont-Ferrand, jeudi 28 octobre 2021
Maison des Sciences de l’Homme, 4 rue Ledru, Amphithéâtre 125 (1er étage)
Lire l’appel à communications
Télécharger le programme de la JE Muséfrem 2021

La pluri-activité dans les chœurs capitulaires
à la fin de l’Ancien Régime

Programme

9h30 – Youri CARBONNIER et Stéphane GOMIS, « Introduction »

10h – Youri CARBONNIER, « Vue d’ensemble à partir de la base Muséfrem »

10h45 – Pause

11h15 – Sylvie GRANGER, « L’exemple de la cathédrale d’Auxerre »

11h45 Christophe MAILLARD, « La situation dans le ressort des futurs départements d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher »

12h30 -14h – Pause déjeuner

14h – Pierre MESPLE, « Les cas de la cathédrale de Chartres et des collégiales de l’Eure »

14h45 – Youri CARBONNIER, « La pluriactivité des musiciens du roi »

15h30 – Pause

16h – Stéphane GOMIS, « Un portrait atypique : Georges Martin (1640-vers 1680) »

16h45 – Table ronde : Bilan de la journée (Youri Carbonnier, Stéphane Gomis, Sylvie Granger)

Le lendemain, vendredi 29 octobre, 9h30 à 15h30, se déroulera un séminaire réservé aux contributeurs actuels et à venir au programme Muséfrem (sur inscription auprès de youri.carbonnier@wanadoo.fr et de Sylvie.Granger@univ-lemans.fr).

Matin : Amphithéâtre 220 (2ème étage) / Après-midi : Salle 26 (RDC)

– Octobre 2020-octobre 2021, bilan d’une année de travail : nouveaux contributeurs, rythme des saisies et des publications (Sylvie GRANGER, Youri CARBONNIER)

– Projets en cours ou prévus (Julien CHARBEY, Laurent GUILLO, Youri CARBONNIER, Stéphane GOMIS, Sylvie GRANGER et débat collectif)

La copie de la musique à la collégiale de Soignies (Belgique) au XVIIIe siècle

« L’économie de la copie dans une maîtrise capitulaire : l’exemple de la collégiale Saint-Vincent de Soignies au XVIIIe siècle »

Jeudi 1er avril 2021, communication présentée dans le cadre du webinaire Atecop.

Cette présentation se propose de mettre en lumière la production et l’organisation de la copie au sein d’une maîtrise capitulaire dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elle s’appuiera de manière privilégiée sur le fonds musical de la collégiale Saint-Vincent de Soignies, mis en perspective avec d’autres exemples situés dans le grand quart nord-est de la France. 

Nathalie Berton-Blivet est ingénieure d’études à l’IReMus (UMR 8223 – CNRS). Elle consacre une partie de ses travaux à l’étude de la musique religieuse en France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Elle a été partenaire de l’ANR Muséfrem (2009-2013) et poursuit sa collaboration dans le cadre du Réseau Muséfrem. Voir ses travaux.

Fabien Guilloux est ingénieur d’études à l’IReMus (UMR 8223 – CNRS). Il consacre une partie de ses travaux à l’étude des pratiques musicales dans les milieux canoniaux et monastiques à l’époque moderne.
Il a notamment contribué au Portail du patrimoine musical du Hainaut ((XVIIe-XVIIIe siècles) qui comprend une base de données prosopographique des musiciens de cette province. Voir ses travaux.

Pour en savoir plus et s’inscrire : https://atecop.hypotheses.org/

 

À vos agendas !

Voici les rendez-vous que vous propose le Réseau Muséfrem, sur les musiciens et musiques d’Église à l’époque moderne, en 2021 et 2022.

2021

• 28 février 2021 : 3e Muséfrem Party.
https://musefrem.hypotheses.org/6936

• 1er avril 2021 : Nathalie Berton-Blivet et Fabien Guilloux : « L’économie de la copie dans une maîtrise capitulaire : l’exemple de la collégiale Saint-Vincent de Soignies au XVIIIe siècle », Webinaire AteCop 2021.
Pour en savoir plus : https://musefrem.hypotheses.org/7028

• Du 18 au 22 juillet 2021 : Colloque « Musiques sacrées en Normandie : rites et pratiques (XIIe-XXIe siècles) », Centre culturel international de Cérisy, Cérisy-la-Salle (Manche).
Organisateurs : Jean-Baptiste Auzel, Georges-Robert Bottin, Jean-François Detrée et François Neveux.
Pour mieux patienter, parcourez les synthèses et les notices des départements normands publiés dans https://philidor.cmbv.fr/musefrem/
Pour en savoir plus : https://cerisy-colloques.fr/musiquessacrees2021/

• Les 11es Rencontres Muséfrem auront lieu les 28 et 29 octobre 2021 à Clermont-Ferrand, avec une journée d’étude ouverte à tous le 28 octobre, et l’assemblée annuelle des contributeurs suivie d’un séminaire technique le 29 octobre.
Pour en savoir plus : https://musefrem.hypotheses.org/les-rencontres-musefrem/journees-musefrem

2022

• Vendredi 11 février 2022 : Journée d’étude « Musique et musiciens d’Église en Bretagne aux 17e et 18e siècles », organisée à Saint-Brieuc conjointement par Tempora/université de Rennes 2 et la Société d’émulation des Côtes-d’Armor (initialement prévue le 23 avril 2021).
Organisateurs : Olivier Charles et Georges Provost.
Pour mieux patienter, parcourez les synthèses et les notices des départements bretons publiés dans https://philidor.cmbv.fr/musefrem/

• Dimanche 27 février 2022 : 4e Muséfrem Party.
Pour en savoir plus : https://musefrem.hypotheses.org/6936

« L’exemple du réseau Muséfrem » exposé à Lyon

Un Colloque international de la CIHEC (Commission Internationale pour l’Histoire et l’Étude du Christianisme), se déroulera à Lyon, du 11 au 13 juin 2019. Son intitulé, « Histoire religieuse et autres types d’histoire », est suffisamment large pour intégrer des thématiques très diverses. Le lieu ? Université Lyon 3, 18 rue Chevreul à Lyon.

Parmi les thématiques annoncées, signalons-en une qui concerne très directement Muséfrem : « Histoire numérique et Histoire religieuse ». Elle est programmée pour le mardi 11 juin en salle 202. L’intervenant de 17h15 traitera du sujet : « Histoire religieuse et musicologie, un dialogue fructueux : l’exemple du réseau Muséfrem ».
Or cet intervenant n’est autre que Pierre MESPLÉ (Université Clermont Auvergne), l’un des contributeurs les plus actifs à la base Muséfrem, où il a déjà publié deux départements, l’Eure et l’Eure-et-Loire. Il en prépare actuellement un troisième, la Seine-Maritime.

Juste avant lui, à 16h45, Bernard Hours (Université Jean Moulin Lyon 3), communiquera sur un sujet également stimulant pour Muséfrem : « A standard model for a prosopography of religious orders ».
Prosopographie, vous avez dit prosopographie ? Les historiens ont le devoir de réfléchir en effet aux modèles, aux outils et aux méthodologies à mettre en place pour allier numérique et recherche historique.

Pour en savoir plus : consulter le programme complet sur esthttp://www.cihec.org/conferences/