Archives de catégorie : publication

Les langages du culte aux XVIIe et XVIIIe siècles (2020)

Les langages du culte aux XVIIe et XVIIIe siècles

Sous la direction de Bernard Dompnier

Clermont-Fd, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2020, 488 pages, 30 euros (papier) et 20 euros (epub/pdf), ISBN papier 978-2-84516-902-9, ISBN PDF 978-2-84516-903-6, ISBN EPUB 978-2-84516-904-3. Pour commander.

Prolongeant une réflexion collective engagée lors de précédents colloques, l’ouvrage associe des spécialistes de diverses disciplines autour de l’étude du culte durant la période de renouveau catholique qui fait suite au concile de Trente. Au-delà de la description des cérémonies, il propose de comprendre les logiques du spectacle baroque que devient alors la liturgie et s’attache particulièrement aux mécanismes de la mobilisation des émotions et des affects. Aussi l’analyse embrasse-t-elle à la fois les normes, les pratiques et les représentations, s’attachant aussi bien aux lieux et à leur décoration qu’aux acteurs du cérémonial, aux procédés de solennisation ou aux diverses formes de sollicitation des sens. Une place particulière est accordée à la musique, qui occupe alors une place sans précédent dans les actions liturgiques.
L’étude de l’histoire du culte, qui fait encore figure de parent pauvre de l’histoire religieuse, requiert l’élaboration d’une nouvelle méthodologie d’analyse. C’est aussi ce défi que tente de relever ce livre, qui se veut contribution – et invitation – à une approche capable d’inscrire la cérémonialité cultuelle dans le champ et dans les perspectives de l’histoire culturelle.

Tables des matières

Le culte baroque au miroir de ses langages
Bernard Dompnier

Partie 1. La grammaire du normatif

La norme grammaticale. Fondements théologiques d’une musique de culte idéale
Laurence Wuidar

Rome et les normes du culte. Les prescriptions de la Congrégation des Rites
Annick Delfosse

Les mots de la solennité. Calendriers liturgiques diocésains et hiérarchie des fêtes en France au XVIIe siècle
Thomas D’Hour

Langages du corps, langages du culte dans les statuts synodaux et les décrets des conciles provinciaux en France, à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle
Bruno Restif

Ministres divins. La formation liturgique des prêtres en Italie sous l’Ancien Régime
Simona Negruzzo

Partie 2. Entre définitions et représentations

Les chanoines et la défense des traditions cérémonielles au XVIIIe siècle
Christophe Maillard

Culte intérieur et culte extérieur. La prédication sur la messe à l’âge classique
Sophie Hache

Les cérémonies religieuses dans le Mercure galant (1672-1685)
Nathalie Berton-Blivet

Un cérémonial indicible. Les Te Deum royauxdans le Ceremonial françois (1649)
Xavier Bisaro (†)

« Comme la civilité règle l’extérieur ». La « Regolata devozione », une époque et un projet
Stefania Nanni

Silence liturgique et silence séculier. L’extension du domaine du sacré dans la France des XVIIe et XVIIIe siècles
Georges Escoffier

Partie 3. De la mise en oeuvre

Une géographie des cathédrales. Espaces liturgiques et identités territoriales : les acquis de la modernité
Mathieu Lours

Orner pour révérer : plaisir des yeux et rhétorique tridentine. Réflexions sur les parti pris décoratifs de quelques églises rurales méridionales (XVIIe-XVIIIe siècles)
Sophie Duhem

Les sens du décor. Claude-François Ménestrier et la chapelle Sainte-Marie-d’en-Haut à Grenoble
Ralph Dekoninck

Le culte, instrument d’expression des identités. Les confréries « nationales » à Rome (XVIe-XVIIIe siècles)
Alessandro Serra

Le temps de Noël dans le Sud-Ouest de la France. L’intrusion de la langue vernaculaire
dans le culte
Benoît Michel (†)

De la langue maîtrisée à la parole chantée. Plain-chant, liturgie et langue vulgaire en Nouvelle-France (1675-1760)
Paul-André Dubois

Partie 4. Cérémonial liturgique et pratiques musicales

« Descendre de leurs stalles pour entrer dans le choeur de musique ». Les choriers, le plain-chant et la musique
Bernard Dompnier

La célébration de Notre-Dame Souterraine aux XVIIe et XVIIIe siècles. Naissance et développement d’une grande fête en musique
Bastien Mailhot

Les langages du signe. Noter le chant liturgique en France à l’époque moderne
Cécile Davy-Rigaux

Un exemple des pratiques néo-gallicanes. Le chant des Hymnes de Jean Santeul
pour les réformes de Paris et de Cluny (ca 1680)
Thomas Leconte

Le traitement du Crucifixus dans les messes polyphoniques publiées par Ballard
au XVIIe siècle
Jean Duron

Les Leçons de ténèbres ou le langage de l’émotion
Thierry Favier

Deux Muséfrémiens publient

François CAILLOU et Christophe MAILLARD, fers de lance de l’enquête Muséfrem, viennent de participer à un gros ouvrage, rédigé à quatre : 

Les élites urbaines sous l’Ancien Régime.
L’exemple de Tours

Les deux autres auteurs de cet ouvrage appelé à faire référence sont Béatrice Baumier et Claude Petitfrère, ce dernier ayant été le professeur de ses trois co-auteurs. Passage de témoin en lui-même significatif et émouvant. Chacun des quatre a apporté ses compétences spécifiques, issues de leurs champs de recherche respectifs. On reconnaîtra en particulier sous la plume de François Caillou et de Christophe Maillard des pages éclairantes sur le bureau des finances et sur le clergé de Tours, mais aussi, naturellement, Muséfrem oblige, sur la pratique musicale à et hors l’Église.

L’ouvrage, de 430 pages, richement illustré, est publié aux Presses universitaires François Rabelais : vous pouvez le commander ICI (30 €).

Texte de la 4ème de couverture proposée par l’éditeur
Au début de l’Ancien Régime, Tours était une « ville moyenne » par le nombre de ses habitants. Une fraction puissante de la population occupe alors le sommet de la société urbaine. La ville de Tours est un champ d’observation privilégié pour l’étude de ces « élites ».
Qui étaient les membres de l’élite tourangelle entre le règne d’Henri IV et la Révolution ? Comment ces hommes et ces femmes ont-ils vécu les grandes mutations politiques et institutionnelles du royaume, de l’ultime guerre de Religion aux conflits idéologiques des Lumières ? Quelles étaient leurs relations avec le reste des citadins et en particulier avec le petit peuple ?
Grâce à des recherches inédites et des archives riches et pittoresques, ce livre apporte un éclairage nouveau sur la ville de Tours à l’époque moderne.

Les langages du culte aux XVIIe et XVIIIe siècles

Les langages du culte aux XVIIe et XVIIIe siècles

Sous la direction de Bernard Dompnier

Clermont-Fd, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2020, 488 pages, 30 euros (papier) et 20 euros (epub/pdf), ISBN papier 978-2-84516-902-9, ISBN PDF 978-2-84516-903-6, ISBN EPUB 978-2-84516-904-3. Pour commander.

Prolongeant une réflexion collective engagée lors de précédents colloques, l’ouvrage associe des spécialistes de diverses disciplines autour de l’étude du culte durant la période de renouveau catholique qui fait suite au concile de Trente. Au-delà de la description des cérémonies, il propose de comprendre les logiques du spectacle baroque que devient alors la liturgie et s’attache particulièrement aux mécanismes de la mobilisation des émotions et des affects. Aussi l’analyse embrasse-t-elle à la fois les normes, les pratiques et les représentations, s’attachant aussi bien aux lieux et à leur décoration qu’aux acteurs du cérémonial, aux procédés de solennisation ou aux diverses formes de sollicitation des sens. Une place particulière est accordée à la musique, qui occupe alors une place sans précédent dans les actions liturgiques.
L’étude de l’histoire du culte, qui fait encore figure de parent pauvre de l’histoire religieuse, requiert l’élaboration d’une nouvelle méthodologie d’analyse. C’est aussi ce défi que tente de relever ce livre, qui se veut contribution – et invitation – à une approche capable d’inscrire la cérémonialité cultuelle dans le champ et dans les perspectives de l’histoire culturelle.

Tables des matières

Le culte baroque au miroir de ses langages
Bernard Dompnier

Partie 1. La grammaire du normatif

La norme grammaticale. Fondements théologiques d’une musique de culte idéale
Laurence Wuidar

Rome et les normes du culte. Les prescriptions de la Congrégation des Rites
Annick Delfosse

Les mots de la solennité. Calendriers liturgiques diocésains et hiérarchie des fêtes en France au XVIIe siècle
Thomas D’Hour

Langages du corps, langages du culte dans les statuts synodaux et les décrets des conciles provinciaux en France, à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle
Bruno Restif

Ministres divins. La formation liturgique des prêtres en Italie sous l’Ancien Régime
Simona Negruzzo

Partie 2. Entre définitions et représentations

Les chanoines et la défense des traditions cérémonielles au XVIIIe siècle
Christophe Maillard

Culte intérieur et culte extérieur. La prédication sur la messe à l’âge classique
Sophie Hache

Les cérémonies religieuses dans le Mercure galant (1672-1685)
Nathalie Berton-Blivet

Un cérémonial indicible. Les Te Deum royauxdans le Ceremonial françois (1649)
Xavier Bisaro (†)

« Comme la civilité règle l’extérieur ». La « Regolata devozione », une époque et un projet
Stefania Nanni

Silence liturgique et silence séculier. L’extension du domaine du sacré dans la France des XVIIe et XVIIIe siècles
Georges Escoffier

Partie 3. De la mise en oeuvre

Une géographie des cathédrales. Espaces liturgiques et identités territoriales : les acquis de la modernité
Mathieu Lours

Orner pour révérer : plaisir des yeux et rhétorique tridentine. Réflexions sur les parti pris décoratifs de quelques églises rurales méridionales (XVIIe-XVIIIe siècles)
Sophie Duhem

Les sens du décor. Claude-François Ménestrier et la chapelle Sainte-Marie-d’en-Haut à Grenoble
Ralph Dekoninck

Le culte, instrument d’expression des identités. Les confréries « nationales » à Rome (XVIe-XVIIIe siècles)
Alessandro Serra

Le temps de Noël dans le Sud-Ouest de la France. L’intrusion de la langue vernaculaire
dans le culte
Benoît Michel (†)

De la langue maîtrisée à la parole chantée. Plain-chant, liturgie et langue vulgaire en Nouvelle-France (1675-1760)
Paul-André Dubois

Partie 4. Cérémonial liturgique et pratiques musicales

« Descendre de leurs stalles pour entrer dans le choeur de musique ». Les choriers, le plain-chant et la musique
Bernard Dompnier

La célébration de Notre-Dame Souterraine aux XVIIe et XVIIIe siècles. Naissance et développement d’une grande fête en musique
Bastien Mailhot

Les langages du signe. Noter le chant liturgique en France à l’époque moderne
Cécile Davy-Rigaux

Un exemple des pratiques néo-gallicanes. Le chant des Hymnes de Jean Santeul
pour les réformes de Paris et de Cluny (ca 1680)
Thomas Leconte

Le traitement du Crucifixus dans les messes polyphoniques publiées par Ballard
au XVIIe siècle
Jean Duron

Les Leçons de ténèbres ou le langage de l’émotion
Thierry Favier

Chapitres départementaux publiés

Chaque texte de synthèse consacré à un département est comme un chapitre de l’ouvrage collectif qui, peu à peu, se construit. Ainsi, progressivement, chapitre après chapitre, se dessine une nouvelle géographie culturelle de la France à la fin de l’Ancien-Régime.

Mise à jour : octobre 2020

Octobre 2020 : nourris par près de 45 000 documents traités, 49 départements + Notre-Dame de Paris et 5 900 notices biographiques sont publiés en ligne et en libre accès grâce à une centaine de contributeurs.
Viendront ensuite une vingtaine de départements actuellement en cours de construction. Paris est traité progressivement (prochaine étape : les collégiales parisiennes).

La carte du chantier telle qu’elle était en octobre 2019 : si vous souhaitez traiter l’un des départements restant en gris, contactez Muséfrem : musefrem@cmbv.com

LISTE DES DÉPARTEMENTS ACTUELLEMENT PUBLIÉS EN LIGNE
(pour savoir qui sont les chercheurs et chercheuses qui les ont traités, consultez l’onglet « L’équipe »)

Allier, par Jean-François « Maxou » Heintzen
Alpes-de-Haute-Provence, par Sylvie Granger
Ardennes, par François Caillou
Ariège, par Renée Bons-Coutant
Aude, par Lluís Bertran
Aveyron, par Françoise Talvard
Cantal, par Isabelle Langlois
Charente, par Mathieu Gaillard
Charente-Maritime, par Charlotte Menanteau
Cher, par Sylvie Granger, Maxou Heintzen et Isabelle Langlois
Corrèze, par Maÿlis Beauvais
Côtes-d’Armor, par Marie Taron
Côte-d’Or, par Sylvie Granger
Creuse, par Alexandre Malaqui
Dordogne, par Alain Blanchard
Essonne, par Christophe Maillard
Eure
, par Pierre Mesplé
Eure-et-Loir, par Pierre Mesplé
Finistère, par Gwenaël Riou
Gironde, par Mathieu Gaillard
Haute-Garonne, par Françoise Talvard
Haute-Loire, par Bernard Dompnier et Françoise Talvard
Hautes-Pyrénées, par Thomas D’Hour
Haute-Vienne, par Maÿlis Beauvais
Hérault, par Lluís Bertran
Ille-et-Vilaine, par Marie-Claire Mussat et Sylvie Granger
Indre-et-Loire, par Christophe Maillard et Édith Marois
Landes, par Mathieu Gaillard
Loir-et-Cher, par Christophe Maillard
Loiret, par Sylvie Granger
Lot, par Françoise Talvard
Lot-et-Garonne
, par Xavier Bisaro
Maine-et-Loire, par Béatrice Besson-Guy
Manche, par Jean-François Détrée
Mayenne, par Sylvie Granger
Morbihan, par Olivier Charles
Nièvre, par Jean-François « Maxou » Heintzen
Nord, par Christophe Maillard
Oise, par François Caillou, Thomas D’Hour et Isabelle Langlois
Orne, par Sylvie Granger
Pas-de-Calais, par Christophe Maillard
Puy-de-Dôme, par Bastien Mailhot
Rhône, par Lucas Bouteille
Sarthe, par Sylvie Granger
Seine :
Notre-Dame de Paris, par François Caillou et Christophe Maillard
Val-d’Oise, par François Caillou
Vaucluse, par Aurélien Gras
Vendée, par Emma Jarri
Vienne, par Guillaume Avocat
Yonne, par Sylvie Granger

Historique des mises en ligne

1°) JUIN 2014 – Ouverture en ligne de la base de données MUSÉFREM : le 7 juin 2014. Mise ligne de 7 départements : Alpes-de-Haute-Provence, l’Aude, la Nièvre, le Nord, l’Orne, le Pas-de-Calais et la Sarthe. Lire la présentation…
Accéder à la vidéo du lancement public de la base de données.

• 2°) MARS 2015 – Mise en ligne de 5 nouveaux départements en mars 2015 : Eure-et-Loir, Hérault, Lot, Vaucluse et Yonne.

• 3°) OCTOBRE 2015 – Mise en ligne de 5 nouveaux départements en octobre 2015 : Allier, Ardennes, Cantal, Loir-et-Cher et Hautes-Pyrénées.

• 4°) MAI 2016 – Mise en ligne de Notre-Dame de Paris et de 3 nouveaux départements en mai 2016 : la Charente-Maritime, la Mayenne et la Vienne.

• 5°) FÉVRIER 2017 – Mise en ligne de 3 nouveaux départements en février 2017 : les Côtes-d’Armor, la Gironde et le Lot-et-Garonne.

• 6°) NOVEMBRE 2017 – Mise en ligne de 3 nouveaux départements en novembre 2017 : la Corrèze, l’Eure et la Vendée.

• 7°) MAI 2018 – Mise en ligne de 3 nouveaux départements en mai 2018 : l’Indre-et-Loire, la Haute-Loire et le Val-d’Oise.

• 8°) OCTOBRE 2018 – Mise en ligne de 5 nouveaux départements en octobre 2018 : la Charente, la Côte-d’Or, la Haute-Garonne, le Morbihan et la Haute-Vienne.

• 9°) AVRIL 2019 – Mise en ligne de 3 nouveaux départements en avril 2019 : la Dordogne, l’Essonne et l’Oise.

• 10°) OCTOBRE 2019 – Mise en ligne de 5 nouveaux départements en octobre 2019 : Aveyron, Finistère, Loiret, Maine-et-Loire, Manche.

• 11°) JUIN 2020 – Mise en ligne de 3 nouveaux départements en juin 2020 : Ariège, Landes, Puy-de-Dôme.

• 12°) OCTOBRE 2020 – Mise en ligne de 4 nouveaux départements en octobre 2020 : Cher, Creuse, Ille-et-Vilaine, Rhône.

Trois nouveaux chapitres dans le grand livre Muséfrem

24 avril 2019 : la Dordogne, l’Essonne et l’Oise ont rejoint en ligne les 35 précédents chapitres (34 départements + Notre-Dame de Paris).

Trois solides textes des plumes de cinq chercheurs chevronnés (Alain BLANCHARD, François CAILLOU, Thomas D’HOUR, Isabelle LANGLOIS, Christophe MAILLARD) pour présenter la physionomie musicale de ces trois territoires très différents les uns des autres. Et environ 550 nouvelles biographies de musiciens et musiciennes !
Sans compter quelques musiciens et musiciennes ajoutés dans les corpus Eure, Gironde, Sarthe… Portant le nombre total des biographies en ligne à 4194 en cette date du 24 avril 2019.

Pour en savoir plus :

http://philidor.cmbv.fr/Publications/Bases-prosopographiques/MUSEFREM-Base-de-donnees-prosopographique-des-musiciens-d-Eglise-en-1790/Actualite-de-la-base-Musefrem Billet intitulé « Avril 2019 : 550 musiciens, un « carnet de recherche » et un forum »

Revue de presse (provisoire !) au sujet de cette mise en ligne d’avril 2019 :

Res Musica : https://www.resmusica.com/2019/04/26/la-base-musefrem-senrichit-de-trois-nouveaux-departements/
Gang Flow : https://gang-flow.com/2019/05/14/musefrem-la-base-de-donnees-senrichit-encore/