On parle de Muséfrem

• Sur le site Gang Flow. Le média de la musique classique : « Muséfrem, c’est une base de données extraordinairement importante. Un outil de premier ordre au service de la recherche sur la musique en France au XVIIIe siècle porté par le Centre de Musique Baroque de Versailles. »
Anne-Sandrine di Girolamo, mai 2019

• Sur le site de l’Association Philippe-Lescat.

Sur le site de généalogie collaborative Généanet, les membres insèrent les url des biographies de musiciens publiées dans leurs notices généalogiques.
Voir par exemple la notice de Pierre Dominique Albebert CHAUCHAT mise en ligne par Gérard Fournier en novembre 2020.

• Sur le site du Musée virtuel de la musique maçonnique qui publie musiques et biographies de musiciens francs-maçons, dont les apports s’avèrent complémentaires, ce qui permet d’établir des liens entre nos deux bases de données.
Voir par exemple la notice de Lazare GOOSSENS, mise en ligne en novembre 2020 par Jean-Pierre Bouyer.

• Sur le site des Soeurs du Christ rédempteur : présentation des deux notices biographiques, celle du père et de la soeur du fondateur de la congrégation, https://www.soeurs-christredempteur.catholique.fr/Les-LE-TAILLANDIER-organistes-a-St-Sulpice-de-Fougeres-sont-en-ligne (octobre 2020).

• sur le site du Syndicat national des Artistes et du Personnel d’Église : http://www.snape.fr/index.php/2017/05/16/circulation-de-musique-musiciens-deglise-france-xvie-xviiie-siecle/ (16 mai 2017) et http://www.snape.fr/index.php/2019/01/01/musiciens-deglise-musefrem/ (1er janvier 2019)

• France Culture, La fabrique de l’histoire par Emmanuel Laurentin, Femmes artistes (1/4) L’invisibilité des musiciennes et des femmes compositrices, à l’occasion de la parution de La musique a-t-elle un genre ? (sous la dir. de Mélanie Traversier et Alban Ramaut), Éd. de la Sorbonne, 2019, le 11 février 2019.

Le Maine libre, « La Fontaine-Saint-Martin : La jeunesse de Louis Simon dévoilée » et « une riche bibliographie sur le patrimoine », 4 septembre 2018.

• Alain Pavan, « Pierre Rozé, chantre à l’église du Bois », Le Phare de Ré, 16 mai 2018.

• « Exceptionnel pichet parlant de forme balustre », en faïence polychrome, orné d’une scène tournante figurant les chantres et musiciens de la collégiale d’Aire-sur-La-lys en 1773, peint par le chantre faïencier Pierre Joseph Delaire, De Baecque-d’Ouince-Sarrau, Catalogue de la vente du 19 mai 2017, lot 88.

• sur le site Musicologie.org : http://www.musicologie.org/16/reconversions_sociales_et_artistiques.html (25 octobre 2016)

• sur le site Argoat Armor Plenum Organum.