LIVRE D’OR

« votre remarquable travail sur les musiciens »
Patrick Bec, musicien, septembre 2016

« Le contact avec vous et mon expérience dans le projet Muséfrem a été déterminante pour l’évolution de [ma] thèse. »
Lluís Bertran Xirau, musicologue, Barcelone, décembre 2017

« Je vous remercie infiniment de tous ces précieux renseignements : je mesure la chance qu’existe ce projet Muséfrem qui permet de croiser des informations qui, sans cela, resteraient très sèches et fragmentaires… sans négliger l’encouragement pour continuer à chercher dans son petit coin en pensant que l’éventuel résultat alimentera une base de données utile à d’autres. Tout ce que vous m’avez appris sur les Courtin et avant sur les Gravier a considérablement élargi mon horizon landais ! Ce qui n’était qu’un nom oublié prend un tout autre relief ! Encore merci ! »
Dominique Bop, curé de Saint-Sever (Landes), 12 mars 2017

« ce travail magnifique et tellement utile pour nous tous »
Isabelle Brancourt, historienne, avril 2015

« C’est intéressant de mettre ces modestes en valeur. Ils ont animé et donné vie à nos paroisses et sociétés de province. Ils apportaient une approche artistique pas si négligeable que ça. C’est le sel et le sens si nécessaire. »
Josiane Couasnon, Société Nationale d’Horticulture, avril 2018

« Merci beaucoup pour ce lien vers Pierre VIENNE et les informations très précieuses auxquelles il renvoie. Je suis très impressionné par la qualité et l’ampleur du travail que représente cette biographie. J’ai repris ces éléments dans ma base, faisant à chaque fois référence au lien ci-dessus comme source. »
Jean-Yves Daurelle (membre de Généanet), octobre 2018

« J’ai été vivement intéressée par votre travail sur les musiciens d’église autour de 1790, d’autant plus que je me suis découvert, grâce aux Archives du Bas-Rhin et aux Archives de l’Hérault, un ancêtre (à la 7ème génération) musicien à Montpellier. Il s’appelle Jean-Baptiste VIANI. Grâce à votre excellente base de données, je sais aujourd’hui qu’il était musicien d’église et jouait du hautbois. Sa fiche n’existe pas encore sur votre site, elle est en cours d’élaboration. J’aurai beaucoup d’intérêt à la lire quand elle sera prête, car vous disposez peut-être d’informations que je n’ai pas. Je peux vous dire qu’il est mort à MONTPELLIER le 9 mai 1785 et qu’il a été inhumé aux « Pénitents » le lendemain 10″.
Sylvie Devaux, juillet 2018
Cette notice a été publiée en octobre 2018, avec les éléments transmis par S. Devaux.

« Quel bonheur que le travail fait pour la base Muséfrem. Tous mes compliments pour ce travail collectif passionnant. »
Pierre Dubois, Sauvegarde de l’orgue de la Sorbonne, juin 2016

« C’est vraiment un gros travail que vous avez fait là, bien utile pour les chercheurs ou même les curieux et le fait qu’il soit en libre accès est en soi très positif. »
Bernard Girard, historien, avril 2015

« Je tenais […] à tous vous remercier, car Muséfrem a énormément apporté à mes recherches, que ce soit en termes de méthode, de résultats, d’émulation scientifique et, tout simplement, en amitié.« 
Aurélien Gras, historien, juin 2018

« Merci pour votre site, si belle et savante source de découvertes ! Je travaille actuellement sur un projet de monographie sur notre orgue. Cela m’amène à réfléchir aux biographies des organistes de notre cathédrale, parmi lesquels Pierre-Jacques CAUSSÉ, qui fait partie de votre base de données des musiciens d’église en 1790. Je n’avais pas les informations que vous donnez, mais j’ai trouvé à son propos plusieurs autres renseignements que je vous transmets bien volontiers en échange.
Je suis vraiment contente que mes trouvailles vous soient utiles et espère d’autres occasions d’échange : j’ai fait proposition à Sylvie Granger d’organiser une ballade à St-Pons, pour découvrir « l’orgue de Caussé » superbe orgue du XVIIIe s. quasi totalement conservé en son état initial »
« C’est plaisant de penser que mon travail solitaire devient un bien collectif, et très plaisant aussi d’y découvrir des informations nouvelles pour moi ! »

Nicole Gros, Amis de l’orgue de Saint-Pons de Thomières, 2018

« Les années passent mais je n’oublie pas ce que vous nous avez appris, notamment l’initiation à la recherche historique. A ce titre, je suis content d’avoir contribué à enrichir la base Muséfrem. »
Wissam GHEMAME, ancien étudiant L3 Histoire au Mans 2015-2016, 2018

« Merci pour vos travaux car j’ai appris beaucoup de choses très intéressantes [sur mon ancêtre Nicolas Rémi BLONDEAU] (maintenant, je peux fièrement me ballader sur l’île de la Cité !). Si j’arrive à découvrir son lieu et sa date de décès, je vous ferai parvenir les informations. »
Nathalie Julou, janvier 2017

« Je vous lis, je vous suis, votre travail est vraiment colossal et il faut vous encourager« .
Frédéric de La Grandville, historien du Conservatoire du Paris, mai 2018

« Un grand merci pour votre magnifique travail. Je vais lire avec grand intérêt les notices que vous venez de publier et je serais très heureux de pouvoir vous rencontrer par la suite. »
Nicolas Lhoste, Coordinateur musique et concerts de la cathédrale de Chartres, juin 2015

« … ce travail tout à fait impressionnant réalisé depuis l’exploitation raisonnée des fonds d’archive. Ne serait-ce que méthodologiquement, votre réalisation est importante pour tout historien ! »
Eliana Magnani pour le Bulletin du Centre d’études médiévales, Auxerre, juin 2015

« Bravo à toute l’équipe MUSEFREM : beau projet ! »
Antony McKenna, mai 2015

« Merci d’avoir envoyé ce mail pour la mise en ligne de la Côte-d’Or. Quelle joie de voir le travail enfin concrétisé sur Muséfrem. Merci encore pour cette première expérience de recherche. »
Laura Rosier, ancienne étudiante de L3 Histoire 2015-2016 au Mans, octobre 2018

« Permettez-moi […] de vous redire notre admiration pour tout le travail que votre groupe a d’ores et déjà réalisé. »
Marie Thégarid, ANR HEMEF, mai 2016

« C’est vraiment un superbe outil ! »
Mélanie Traversier, avril 2015