12es rencontres du Réseau Muséfrem

Renouveler le répertoire des musiques capitulaires au XVIIIe siècle
Circulations des œuvres et constitution des collections

Jeudi 27 et vendredi 28 octobre 2022
Maison de la recherche – université d’Artois

Lieu : Université d’Artois, Maison de la Recherche, 9, rue du temple 62000 Arras. (accès possible rue Raoul François, proche du parking visiteurs)
Renseignements et Inscriptions : Nathalie Cabiran – Tél : 03 21 60 38 21
e-mail : nathalie.cabiran@univ-artois.fr
http://crehs.univ-artois.fr/

Journée organisée par Youri Carbonnier (Université d’Artois – CREHS), Achille Davy-Rigaux (IReMus) et Stéphane Gomis (Université de ClermontAuvergne – CHEC) avec le soutien du Centre de musique baroque de Versaille.

Partenariat : Centre de recherche et d’études Histoire et sociétés (Université d’Artois), Centre d’Histoire “Espaces et Cultures” (Université de Clermont-Auvergne), Centre de musique baroque de Versailles, Institut de recherche en musicologie (CNRS), Institut d’étude des faits religieux, Réseau Muséfre.

Présentation

En 1771-1772, Henri Hardouin, maître de musique de la cathédrale de Reims, contacte plusieurs chapitres pour leur proposer l’achat de ses six messes. Sa démarche échoue à la cathédrale d’Autun, mais elle est couronnée de succès à Metz qui semble avoir l’habitude d’acquérir des compositions étrangères. En 1786, Guignet, maître de musique de la cathédrale de Meaux, réussit à faire acheter six messes en musique par le chapitre de Besançon, tandis que la plus modeste collégiale d’Aire-sur-la-Lys renforce son répertoire par l’achat d’une quinzaine d’œuvres. Les achats de musiques, le plus souvent imprimées, se retrouvent dans nombre d’églises. Les chapitres constituent ainsi des collections musicales, qu’ils complètent par des copies ou par l’acceptation de dons de la part de maîtres locaux (c’est le cas de Pollio à Soignies ou de Cappa-Lescot à Nantes) ou de musiciens extérieurs. Par ailleurs, les contrats d’engagement des maîtres de musique stipulent presque immanquablement l’obligation de composer, voire de « renouveler la composition des messes, pseaulmes de vespres, hymnes, magnificat et motets de la feste Dieu »*. Ces collections, qui semblent parfois importantes, restent mal connues et échappent souvent aux investigations, car elles demeurent rarement conservées de nos jours – elles ont parfois évolué, comme celle qui a été retrouvée à la cathédrale du Puy-en-Velay. Cette journée d’étude souhaite offrir une meilleure connaissance des répertoires des musiques capitulaires et de leur évolution, à partir de sources diverses : registres capitulaires et partitions conservées, en premier lieu, mais aussi correspondances, catalogues, inventaires, mémoires, annonces ou relations des gazettes. L’approche se veut donc au croisement de la musicologie et de l’histoire.

* Autun, Société Éduenne, registres capitulaires de la cathédrale Saint-Lazare d’Autun, 1771-1778, p. 15-17, contrat d’engagement d’Augustin Guignet à la cathédrale d’Autun, 1er février 1771.

Programme de la journée d’étude

Jeudi 27 octobre 2022 – Matin

9h30
Introduction Achille DAVY-RIGAUX, Youri CARBONNIER, Stéphane GOMIS

Renouveler le répertoire : études de cas en parcourant Muséfrem

9h45-10h15
Christophe MAILLARD et Gaëtan NAULLEAU, Henri Hardouin et la diffusion de sa musique

10h15-10h45 François CAILLOU, La constitution du répertoire des cathédrales d’Amiens, Beauvais, Laon, Senlis et Noyon dans la seconde moitié du XVIIIe siècle

10h45-11h pause

11h-11h30 Pierre MESPLÉ, Ambiguïtés du renouvellement du répertoire des cathédrales des marges ouest du Bassin parisien (Rouen-Chartres-Blois principalement)

11h30-12h Youri CARBONNIER, La constitution du répertoire en Bourgogne-Franche-Comté. Hommage à Sylvie Granger

Jeudi 27 octobre 2022 – Après-midi

Approches musicologiques

14h-14h30 Jean DURON, Brossard et l’Europe : collecte de l’œuvre d’autrui, dispersion de ses propres œuvres

14h30-15h30 François TURELLIER, Musiques offertes à (ou acquises par) la cathédrale d’Orléans et deux communautés religieuses de la ville

15h30-15h45 pause

15h45-16h15 Georges ESCOFFIER, La circulation des partitions liturgiques au XVIIIe siècle à travers l’exemple du Puy : une question de valeur de la musique liturgique ?

16h15-16h45 Table ronde : Les collections capitulaires et religieuses aujourd’hui avec Nathalie BERTON-BLIVET, Achille DAVY-RIGAUX, Céline DRÈZE et Fabien GUILLOUX

16h45-17h pause

17h00 Bernard DOMPNIER, Conclusions


Vendredi 28 octobre 2022

9h Séminaire technique des contributeurs de la base Muséfrem (sur inscription auprès de youri.carbonnier@univ-artois.fr)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Isabelle Langlois (20 octobre 2022). 12es rencontres du Réseau Muséfrem. MUSÉFREM. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rp8s


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.