Du neuf sur… Nicolas ARNAULD (Dijon)

Nicolas ARNAULD (1741-1826) a mené une double-vie (professionnelle) : joueur de basse à la cathédrale et imprimeur.
 
Publiée dans Muséfrem depuis 2018, sa biographie trouve donc également sa place dans la prosopographie des imprimeurs et libraires bourguignons au XVIIIe siècle, objet de la recherche d’Anthony Béhin.
 
Son brevet d’apprentissage chez Causse, en présence du chanoine Boisot, en 1758, est venu utilement compléter la notice biographique de notre musicien-imprimeur. Cet intéressant document permet de préciser la date de sa sortie de la maîtrise qui, jusqu’alors, était une pure conjecture. Il confirme le rôle joué par les maîtrises d’enfants de chœur dans les processus d’ascension sociale : fils d’un manouvrier d’un village de proto-métallurgie, le jeune homme n’avait aucune chance de devenir imprimeur sans ces dix années de formation intensive vécues à la maîtrise de la cathédrale.
Tous nos remerciements au Dr Anthony Béhin, qui nous a aimablement transmis ce complément biographique par le biais de l’adresse musefrem@cmbv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.