Juin 2020 : la onzième livraison muséfrémienne

Cette onzième livraison vient ouvrir la septième année de publication Muséfrem ininterrompue depuis juin 2014. Elle offre trois nouveaux dossiers départementaux : l’Ariège, les Landes et le Puy-de-Dôme.

• • • L’Ariège est un territoire périphérique dont les archives ont éprouvé des pertes importantes. Renée Bons-Coutant réussit le tour de force de nous familiariser avec un pays original et complexe, de nous faire ressentir le passage progressif de la montagne au piémont puis à la plaine, apercevoir les églises nichées au creux des vallées (Vicdessos)… Si les lieux de musique et les musiciens documentés sont relativement peu nombreux, certains organistes retrouvés sont particulièrement intéressants par leur parcours comme François BOULANGER, originaire de Champagne, ou François AGRAMONT, venu de Catalogne.

• • • Les Landes : ce dossier préparé par Mathieu Gaillard – qui a déjà publié la Gironde et la Charente –, apporte une belle pierre à la façade atlantique en passe d’être bientôt entièrement couverte par l’enquête Muséfrem. À la marge des grands circuits empruntés par les musiciens professionnels, ce territoire regorgeait de maîtres d’écoles et de petits serviteurs d’Église aux fonctions multiples, dont celle de chanter au lutrin. Quelques familles d’organistes comme les COURTIN ou les FAGEAU, ainsi que plusieurs musiciens étrangers, sont venus étoffer un corpus composé en grande partie de simples chantres. 

• • • Le Puy-de-Dôme, épicentre originel de l’enquête Muséfrem, était très attendu. Bastien Mailhot, spécialiste des plus jeunes des musiciens concernés (Les Enfants de chœur des églises du Centre de la France, Les institutions capitulaires d’éducation et leurs élèves aux XVIIe et XVIIIe siècles, Clermont-Ferrand, PUBP, 2018, 322 p.), a réussi à dresser un tableau synthétique de la situation. Parmi ses musiciens préférés figure le fameux Pierre MALIDOR, doublement emblématique de l’enquête Muséfrem : parce qu’il a occupé près d’une quinzaine de postes successifs et parce que la reconstitution de son itinéraire de vie est le résultat d’un travail collectif et collaboratif exemplaire.

Ce sont donc 45 départements  (+ Notre-Dame de Paris) qui sont maintenant accessibles en ligne, donc 46 articles de synthèse et près de 5 200 biographies musicales. Aux 220 notices biographiques directement issues des trois nouveaux dossiers mis en ligne en ce mois de juin s’en ajoutent 30 autres, liées à des départements plus anciennement publiés (Pas-de-Calais, Gironde, Cantal, Côte-d’Or, Sarthe…). Une preuve supplémentaire que Muséfrem ne cesse de progresser et d’enrichir nos connaissances partagées.

Pour Muséfrem,
Sylvie Granger
musefrem@cmbv.com
(juin 2020)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.